Maîtrise universitaire en Droit en professions judiciaires


 

Témoignage d'étudiante du Master en Droit en professions judiciaires

Présentation du Master en Droit en professions judiciaires

INFORMATIONS GENERALES  
Organisateur

Faculté de droit, des sciences criminelles et d'administration publique 


www.unil.ch/ecolededroit

Grade décerné

Maîtrise universitaire en Droit en professions judiciaires
Master of Law in Judicial careers (MLaw JC)

Crédits ECTS

120

Durée

4 semestres (durée maximale: 6 semestres, voire 10 semestres si le master est effectué à temps partiel)

Critères d'admission

Etre titulaire d’un Baccalauréat universitaire en Droit suisse. Les titulaires d'un Bachelor en Droit étranger ou d'un titre équivalent peuvent également être admis et astreints, le cas échéant, à un complément d'études (mise à niveau). Les titulaires d'un Bachelor en Sciences forensiques peuvent également être admis et astreints à une mise à niveau. 

Inscription

Dossier de candidature à remettre dans les délais au Service des immatriculations et inscriptions: www.unil.ch/immat

Délai d'inscription

Il est possible de commencer la Maîtrise universitaire en Droit en professions judiciaires au semestre d’automne uniquement.

 

Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 30 avril sur le site du Service des immatriculations et inscriptions. 

 

Les candidat·e·s devant obtenir un visa en vue d'études en Suisse doivent déposer leur dossier deux mois avant ces délais.

Langue d'enseignement

En principe, les cours sont essentiellement dispensés en français. Niveau conseillé: C1.

Règlement du Master

Les étudiant·e·s sont priés de se référer au Règlement de la Maîtrise universitaire en Droit en professions judiciaires disponible sur cette page.

PRESENTATION GENERALE  
Objectifs

La Maîtrise universitaire en Droit en profes-sions judiciaires forme les étudiant·e·s qui se destinent aux professions de la justice telles que celles de juge, de procureur·e, d'avocat·e, de greffier·ère, de médiateur·rice, d'arbitre, ou encore de juriste au sein du service du contentieux d'une entreprise, d'une assurance de protection juridique ou d'une adminis-tration. Elle concilie une approche à la fois théorique et pratique et donne aux étudiant·e·s des compétences approfondies du procès et du contentieux en matière pénale, civile et administrative, par une approche pluridisci-plinaire unique en son genre.

Compétences développées et perspectives professionnelles

La Maîtrise universitaire en Droit en profes-sions judiciaires développe les compétences suivantes :

  • acquérir des compétences transversales et interdisciplinaires propres aux trois écoles de la Faculté (École de droit, École des sciences criminelles et Institut des hautes études en administration publique), liées à la pratique judiciaire, au management d’un tribunal, à la communication, à l’interpré-tation des preuves, aux droits des victimes et des lésé·e·s
  • développer des connaissances en matière de pratique judiciaire au travers de cours et d’ateliers en relation avec le droit civil (en particulier le droit de la famille, de la protection de l'adulte et de l'enfant, des successions, de l'exécution forcée), le droit administratif (notamment le droit des per-sonnes étrangères) et le droit pénal (tel que le droit de l'exécution des peines et l'expertise forensique en matière pénale)
  • acquérir une expérience pratique par un stage d'un mois auprès d'un tribunal, d'un office judiciaire, d'un ministère public, d'une étude d'avocat·e·s ou de tout autre service juridique, et rédiger un mémoire de stage (à la place du mémoire de Maîtrise)

Perspectives professionnelles :

La Maîtrise universitaire en Droit en professions judiciaires est un atout pour décrocher un stage d'avocat·e ou un poste de greffier·ère au sein d'un office judiciaire ou d'un minis-tère public. Dans une perspective à plus long terme, elle offre une formation de qualité en vue d'exercer les métiers suivants :

  • juge, procureur·e, arbitre, greffier·ère au sein d'un tribunal, d'un office judiciaire ou d'un ministère public
  • avocat·e indépendant·e ou avocat·e collaborateur·rice dans une étude d'avocat·e·s
  • médiateur·rice •    juriste auprès du service du contentieux d'une entreprise, d'une assurance de pro-tection juridique ou d'une administration
CONTENU  
Descriptif   

Forte de son caractère interdisciplinaire, cette formation de deux ans (120 ECTS) permet aux étudiant·e·s d’acquérir des compétences transversales, propres aux trois Ecoles de la Faculté (Ecole de Droit, Ecole des Sciences Criminelles et Institut des Hautes Etudes en Administration Publique) liées à la pratique judiciaire, au management d’un tribunal, à la communication, à l’interprétation des preuves, aux droits des victimes et des lésés au travers d’ateliers animés par des magistrats et des enseignants en relation avec le droit de la famille, des personnes, du divorce, la pratique des justices de Paix, la pratique administrative et la pratique pénale.

Le cursus de la Maîtrise universitaire en Droit en professions judiciaires correspond à 120 crédits ECTS, répartis de la manière suivante:

  • module 1 : 30 crédits ECTS d’enseignements obligatoires;
  • module 2 : 50 crédits ECTS d’enseignements obligatoires;
  • module 3 :   6 crédits ECTS de cours blocs;
  • module 4 : 15 crédits ECTS d’enseignements à option;
  • module 5 : 19 crédits ECTS pour le stage d’une durée d’un mois et le mémoire de stage ou pour le mémoire de Maîtrise et sa défense.
Examens

Pour obtenir la Maîtrise universitaire, l'étudiant doit réussir indépendamment les cinq modules et avoir ainsi acquis les 120 crédits ECTS en conformité avec les dispositions du présent Règlement et du Plan d'études. 

Les modules 1 et 2 et respectivement les 30 et 50 crédits ECTS correspondants sont acquis, si l’étudiant·e obtient une moyenne pondérée par le nombre de crédits ECTS attribués à chaque enseignement (avec arrondissement au dixième supérieur à partir de 5 centièmes de point) égale ou supérieure à 4.0 sur l'ensemble des évaluations notées composant le module.

Le module 3 est réussi et les 6 crédits ECTS correspondants sont réputés acquis, si l’étudiant·e obtient l'appréciation «réussi» à chacune des évaluations du module.

Le module 4 et les 15 crédits ECTS correspondants sont acquis, si l’étudiant·e obtient une moyenne pondérée par le nombre de crédits ECTS attribués à chaque enseignement (avec arrondissement au dixième supérieur à partir de 5 centièmes de point) égale ou supérieure à 4.0 sur l'ensemble des évaluations notées composant le module.

Le module 5 est réussi et les 19 crédits ECTS correspondants sont réputés acquis, si l’étudiant·e obtient une note égale ou supérieure à 4.0 pour son mémoire de Maîtrise universitaire ou pour son stage et son mémoire de stage.

 

Mobilité

Toutes les informations sur le site de l'Ecole de droit. 

 

TOP ^

Suivez nous:      

Pour en savoir plus, téléchargez la fiche complète!

Capture d’écran 2022-10-13 à 18.28.53.png

Version octobre 2022

Contacts

Assistant du Master en droit en professions judiciaires
Laurent Varriale
UNIL - Quartier Chamberonne
Bâtiment Internef - 423
CH-1015 Lausanne
+41 21 692 27 63
Mlawprofjudiciaires@unil.ch

 

Secrétariat du Master en droit en professions judiciaires
Marzia Gavillet
UNIL - Quartier Chamberonne
Bâtiment Internef - 318
CH-1015 Lausanne
+41 21 692 27 80
Mlawprofjudiciaires@unil.ch

Partagez:
Internef - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 27 40
Fax +41 21 692 27 45