La culture qualité en Lettres

culture-qualite.jpg
© BeaTzJooDy

Depuis les années 90, la mondialisation progressive des systèmes d’enseignement supérieur puis des réformes liées au processus de Bologne en 1999 (structure Bachelor-Master-Doctorat) a incité les universités à formaliser leur système qualité afin d’améliorer leurs prestations et rendre plus interopérables leurs offres de formation.

En Suisse, depuis l’introduction de la Loi sur l'encouragement et la coordination des hautes écoles (LEHE) en 2015, l’accréditation institutionnelle est la condition à remplir pour obtenir le droit à l’appellation «université», délivrer des grades académiques et bénéficier de subventions fédérales. Le développement d'une Culture Qualité à l’UNIL répond à ces exigences.

Pour accompagner ces processus et développer des instruments complémentaires à même de documenter ses pratiques, la Faculté des lettres a dévolu à la Qualité un dicastère de son Décanat. Dans ce contexte, elle développe – en étroite collaboration avec le service statistique de l'Université (UNISIS) – des indicateurs de qualité pertinents pour les enseignant·e·s comme pour les chercheur·euse·s.

Par ailleurs, conformément au concept et aux recommandations de la Commission Qualité et Valorisation de l'UNIL, la Faculté prend part aux divers processus qualité ci-après.

Auto-évaluations de la Faculté

L'auto-évaluation de la Faculté participe à l'élaboration d'une stratégie facultaire dans laquelle elle clarifie ses objectifs à différents niveaux (enseignement, recherche, mais aussi gouvernance et ressources) et propose des actions coordonnées pour les atteindre. Cette stratégie constitue le cadre de référence pour la collaboration entre la Faculté et la Direction.

Dès l’automne 2018, la Faculté des lettres procèdera à sa troisième auto-évaluation.

Les synthèses des auto-évaluations précédentes sont accessibles ci-dessous.

Évaluation des cursus

Dans l’intervalle de deux évaluations de la Faculté, plusieurs cursus sont évalués, conformément au concept et aux recommandations élaborées par la Commission Qualité et Valorisation. A cette occasion, les unités posent un regard réflexif sur leurs pratiques pédagogiques, consultent les différents corps et produisent un rapport d'auto-évaluation assorti d'un plan de développement. Après évaluation par des experts internes et externes, ainsi que par la Direction, le plan de développement est soumis à un suivi sur une période de dix ans.

Les synthèses des cursus évalués jusqu'à présent sont accessibles ci-dessous.

Évaluation des enseignements

La directive de la Direction 3.22 sur l’évaluation de l’enseignement par les étudiant·e·s prévoit que chaque enseignement soit évalué au moins une fois tous les trois ans. Cette démarche fait suite à la volonté de l'UNIL d'améliorer la qualité de l'enseignement, mais aussi de valoriser le rôle des enseignant·e au sein de l'Université.

Les résultats des évaluations des enseignements sont réservés aux enseignant·e·s. Ces derniers sont néanmoins tenus d’en rendre compte dans le cadre de leurs rapports d’activité.

Le Centre de soutien à l'enseignement (CSE) de l'UNIL rend également compte de la qualité globale des enseignements de la Faculté évalués durant l'année courante dans un rapport annuel et met ces résultats en perspective avec ceux obtenus au niveau de l'UNIL.

Au niveau facultaire, une démarche coordonnée est adoptée afin que tous les enseignements soient évalués durant une même année académique. Une campagne d’évaluation commune est ainsi menée chaque trois ans en Faculté des lettres.

Cette synchronisation a pour objectif de rendre la procédure plus aisée. En outre, les données collectées lors de cette démarche collective sont utiles à la préparation du rapport d’auto-évaluation de la Faculté.

La première campagne d’évaluation aura lieu durant l’année 2022-2023.

Plus d'informations sur l'évaluation de l'enseignement par les étudiant·e·s: unil.ch/evaluation.

TOP ^

Suivez nous:          
Partagez: